FAQ

Pourquoi une campagne de communication sur les VHU ?

Afin de développer et de pérenniser cette filière de traitement de déchets, performante et pleinement inscrite dans la dynamique initiée par le Grenelle Environnement, une campagne de sensibilisation et d’information a été lancée au printemps 2008 par Jean-Louis Borloo, alors  Ministre d’État, Ministre  de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, avec le concours de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), dans le but d’informer les détenteurs de véhicules de leur obligation et de faciliter l’identification des centres VHU agréés  (anciennement appelés démolisseurs) et broyeurs agréés.

La campagne de communication fait appel à la responsabilité de tous les détenteurs de véhicules afin de mieux les sensibiliser au « bon » recyclage et à la prévention des risques. L’accroche de cette campagne « Si vous laissez votre voiture dans une casse non agréée, c’est la nature qui paie. Et vous aussi. », joue sur le double-sens du mot « payer » pour traduire à la fois la nécessité de respecter la réglementation et les conséquences éventuelles de sa non-application.

Un logo a été créé pour aider les propriétaires de VHU à  identifier plus facilement les centres VHU agréés. Ceux-ci ont, par ailleurs, l’obligation d’afficher leur numéro d’agrément préfectoral à l’entrée de leurs installations.

En avril 2008, 3 000 affiches (60 x 80 cm) ont été diffusées dans les bars, cafés et restaurants de France métropolitaine et des dépliants (15x21 cm) et affichettes (40x60 cm)  ont été adressés à des relais d’information locaux : mairies des villes de plus de 30 000 habitants, préfectures de département et de région, sous-préfectures, centres de contrôle technique automobile, distributeurs automobiles, gendarmeries et commissariats de police…

Pour recevoir les fichiers numériques des affiches (A3, 40x60cm et 60x80 cm ) et des dépliants (15x21cm) : campagne.vhu@ademe.fr

Retour aux questions

Pour en savoir plus : voir les autres rubriques du site www.recyclermavoiture.fr